Auchan lâche du lest en Chine

22 mars 2019

Et si après Renault-Nissan et Air-France-KLM, l’alliance Auchan-Alibaba apportait une nouvelle illustration de la difficulté des positions françaises dans ces entreprises transnationales ?

Le groupe Auchan a en effet décidé de lâcher du lest en quittant la direction détenue à parité avec Alibaba en Chine.

Cette filiale stratégique pour le groupe contrôlé par la famille Mulliez constituait une force importante, alors que celle-ci contribuait pour plus d’un quart au chiffre d’affaires d’Auchan Retail, soit 13 milliards d’euros, et générait l’essentiel du bénéfice net, avec un résultat de 398 millions sur un total de 509.

L’exercice 2018 avait été marqué par une légère baisse du chiffre d’affaires sur un an, et un recul plus prononcé du résultat net de 6,7% à 2,8 milliards de yuans.

Retour