Elior veut céder une partie de son pôle restauration

5 décembre 2018

Scinder le groupe pour davantage en assurer sa croissance, tel est l’objectif que s’est fixé Elior en annonçant son désir de se séparer de son activité de restauration de concession dans les gares, aéroports et aires d’autoroutes, développée sous l’enseigne Aeras. Elle ne conserverait que la restauration collective, son coeur de métier.

La vente d’Aeras, à laquelle  s’intéresseraient déjà des sociétés d’investissements pourrait lui donner des moyens substantiels pour son activité de restauration collective.

Elior pourrait tirer au moins 1,5 milliard de cette vente.

Faut-il préciser que le groupe emploie 21.000 salariés répartis dans une quinzaine de pays, la France restant en tête avec 44 % de son chiffre d’affaires sur le territoire national.

Retour