Findus espère un réveil du marché du surgelé

30 mars 2018

Le marché du surgelé reste toujours mal orienté en France. Pour preuve le nouveau recul certes limité à 1 % officialisé il y a quelques semaines.

Les produits de la mer et la viande connaissent les situations les plus difficiles. raison principale évoquée : la préférence de la clientèle pour les produits frais.

Findus est néanmoins convaincu que la tendance finira par s’inverser.

Confrontée à des concurrents comme Picard et Marie, la filiale française du groupe Nomad Foods, entend même doubler sa part de marché en France d’ici à trois ans, pour atteindre les  15 %.

En pleine restructuration, Findus fusionné avec Iglo, a éliminé de nombreuses références au profit de quatre priorités : le poisson pané, le poisson nature, les pommes de terre et les plats cuisinés.

En France, Nomad Foods a investi dans son usine de Boulogne-sur-mer dans le Pas-de-Calais, ce qui permettra d’accroître les capacités de production de 18 % à 23 600 tonnes.

Retour