kering lâche les baskets!

22 janvier 2018

Le groupe dirigé par la famille Pinault a rendu publique son intention de se  recentrer sur le luxe en cédant 70 % du capital de Puma qu’il détenait depuis dix ans, pour se recentrer sur le luxe.

Kering estime que ce projet intervient au bon moment après des mois de rumeur. L’équipementier sportif allemand Puma dont les mauvaises performances ont longtemps pesé sur les résultats de Kering, connaît aujourd’hui une phase de relance avec des clignotants revenus au vert depuis un an. La marque qui a équipé le sprinter Usain Bolt a revu ses objectifs à la hausse.

Cette décision marque de toute évidence un changement de cap pour le groupe dirigé par François-Henri Pinault désireux en effet de recentrer ses activités dans le luxe avec, entre autres,  sa marque phare, Gucci, la grande forme de Yves Saint-Laurent et le développement de Ballaciaga.

En 2016, le chiffre d’affaires de Kering se montait à 12 milliards de dollars la part du sport et du « lifestyle » pesant certes 31 % des ventes et mais seulement 6 % du résultat opérationnel.

Retour