Le laboratoire Teva taille dans le vif

4 janvier 2018

Un quart de ses effectifs, soit l’équivalent de 14000 postes supprimés! Le Danois Käré Schultz, nouveau patron des Laboratoires Teva, le numéro un mondial des génériques, n’a pas tardé à déployer l’artillerie lourde et à tailler dans le très vif…

Ce nouveau plan de réorganisation, selon la nouvelle direction, doit permettre à Teva de réduire ses coûts de 3 milliards de dollars.

Endêté à hauteur de 35 milliards de dollars, le groupe fondé à Tel-Aviv,  avait affiché l’an dernier une perte nette de 6 milliards de dollars.

Outre ces suppressions de postes (Teva emploie 42 % de ses effectifs en Europe, 18 % aux Etats Unis et seulement 12 % en Israël) il est prévu une fusion des activités commerciales des divisions génériques et médicaments innovants du laboratoire.

Retour