Le marché de la plaisance revit grâce à l’export

24 septembre 2018

Même s’il est loin d’avoir retrouvé le faste de la fin des années 2000, le marché français des bateaux de plaisance a rebondi grâce essentiellement  à l’export.

Selon la Fédération des Industries nautiques, la flottille des chantiers tricolores a enregistré en 2017 un chiffre d’affaires cumulé de 1,8 milliard d’euros soit autant qu’en 2008, la saison  précédant l’effondrement de 40 % du marché mondial.

En terme d’effectifs, ceux du secteur ont franchi de nouveau la barre des 41.000 emplois. Il a fallu au final dix ans pour effacer les effets de la crise tant au niveau de l’emploi que du chiffre d’affaires.

Le plupart des fabricants ont trouvé leur salut hors des eaux territoriales.  L’export pèse désormais 75 % des recette dont 40 hors d’Europe.

Chez Bénéteau, par exemple, la France ne représente plus que 15 % des ventes!

Retour