Le Puy du Fou investit aussi en Espagne

30 avril 2018

Le parc d’attractions vendéen, le Puy du Fou, a investi 27 millions d’euros pour la nouvelle saison touristique qui, cette année a démarré début avril, soit pratiquement trois semaines avant la réouverture en 2016.

C’est désormais le ticket moyen d’investissement consenti chaque année pour le second parc d’attractions français après Disneyland Paris.

Le Puy du Fou finalise par ailleurs le montage financier de son parc espagnol.

Localisé à Tolède, l’ancienne résidence des rois de Castille, le futur parc verra sa première pierre posée cet été. Ce projet est calqué sur le succès de celui du Puy du Fou, au coeur de la Vendée. Il mobilisera 200 millions d’euros d’investissement sur les deux ans à venir. Un spectacle nocturne sera joué une cinquantaine de fois par saison avec plus de 300 comédiens, comédiens et techniciens tolédans formés par le Puy du Fou. Un parc de jour suivra en 2021 avec, comme en Vendée, un village historique, des restaurants et des spectacles.

Le parc vendéen qui a déjà essaimé en Angleterre et aux Pays-Bas poursuit toujours des négociations pour un autre grand projet en Chine.

Retour