Les équipementiers français en plein essor en Chine

17 mai 2018

Les équipementiers français au nombre desquels figurent Valéo, Faurecia et Plastic Omnium ont enregistré des croissances à deux chiffres en Chine alors que dans le même temps les constructeurs français PSA et Renault peinent à se faire une place au soleil sur le premier marché de l’automobile mondial (29 millions de véhicules vendus en 2017).

Dans un premier temps venus en Chine pour accompagner l’implantation des constructeurs occidentaux, ces sous-traitants ont tiré les ficelles de leur proximité accrue avec les marques chinoises.

Certes, si le marché chinois ralentit, ce n’est pas encore de nature à inquiéter les équipementiers français, ces derniers anticipent encore de belles années. La croissance des ventes est de fait moins forte mais les voitures vendues en Chine intègrent de plus en plus leurs équipements.

Preuve de cet optimisme Faurecia prévoit notamment de doubler ses ventes en Chine pour atteindre 4,5 milliards d’euros.

Retour