Les matelas Simmons et Dunloppilo à la conquête des marchés étrangers

15 novembre 2018

Le fabricant de matelas Dunlopillo et Treca est en passe d’achever sa phase sa réorganisation avant de s »attaquer l’année prochaine à l’export.

Renommé Adova, l’ancien groupe Cauval, repris par le fonds Perceva ,a d’abord revu ses bases industrielles en  reconstruisant deux de ses usines à Bar-sur-Aube et Mantes-la-Jolie d’ici à 2020. En attendant, les process ont été revus dans tous les sites pour améliorer la flexibilité.

L’objectif de ses dirigeants est aussi d’aller chercher de la croissance dans de nouveaux terrioires où seule jusque là la marque la plus haut de gamme, Treca, était présente à l’export.

Le groupe va profiter de son usine anglaise pour sa marque Simmons pour le marché anglais, poursuivre  son aventure chi,noise avec l’ouverture d’une douzaine de points de vente dans les trois ans et partir à la conquête des Etas-Unis en 2019, avec pour ambition de porter son marché à l’international de 30 à 50 millions d’euros en 2022.

 

Retour