Picwic joue la carte de la consigne

22 novembre 2018

Après un premier test réussi, l’enseigne de grandes surfaces de jouets, Picwic, a décidé d’implanter des consignes de retrait devant ses magasins.

Après un test dans son magasin de Lomme, dans le Nord, fin 2017, l’enseigne entend déployer son dispositif dans cinq boutiques à Arras, Barentin, Orléans, Villeneuve-d’Asc et Nantes.

Située à l’extérieur des magasins, ces armoires faites sur mesure comptent  une vingtaine de casiers, du simple tiroir à la grande porte.

La chaîne qui compte 25 magasins emploie actuellement 460 salariés pour un chiffre d’affaires de 102 millions d’euros, va aussi prochainement tripler de taille en terme d’activités.

Le plan de transformation passe également par l’essor de la digitalisation et la fermeture de cinq magasins jugés non rentables.

Retour