Réflexion autour d’un allègement

29 novembre 2017

Le locataire de Bercy, Bruno Le Maire, vient d’annoncer que le gouvernement envisageait de « réfléchir à un allègement de charges patronales pour les salaires au dessus de 2,5 SMIC ». Cette mesure n’interviendrait pas au mieux avant 2019. Il faut savoir en effet que l’élargissement de cet allégement fiscal jusqu’à 3 SMIC, coûterait près de 3 milliards d’euros.

Le même ministre de l’Economie et des Finances, en présentant ce projet, s’était ému du fait que de nombreux emplois industriels continuaient de disparaître en France. « Il faut agir pour aider une nouvelle industrie en train de naître à  faire appel à des compétences plus élevées » donc à des salaires plus importants que ceux concernés actuellement par le CICE (Crédit impôt pour la compétitivité et l’emploi).

L’industrie n’est pas sa seule source d’inquiétude. L’exécutif s’est en effet aussi rendu compte du problème de compétitivité touchant aussi le secteur des services. Autant de secteurs sur lesquels travaille plus particulièrement Financière Monceau.

Retour