Renault adapte ses usines à l’électrique

22 juin 2018

Renault a choisi la France comme base industrielle pour ses voitures électriques. Le constructeur a en effet annoncé son intention d’investir plus d’un milliard d’euros dans ses usines hexagonales d’ici à 2022. Cette somme va s’ajouter aux 500 millions annoncés début 2017 pour la modernisation des usines françaises.

Concrètement l’usine de Douai dans le Nord accueillera la plate-forme industrielle électrique de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubischi sur laquelle seront produites les batteries de Renault autres que la Zoe. Les premiers véhicules devraient sortir  en 2021.

A Flins, dans les Yvelines, où sont construites les Zoe, Clio et Nissan Micra, les capacités de production de la Zoe seront ainsi doublées en passant de 60.000 à 120.000 véhicules.

 

Retour