Sephora réussit à contrer Amazon aux Etats-Unis

29 mars 2018

Le géant du maquillage Sephora continue à se développer aux Etats-Unis, son premier marché. Première étape de son expansion internationale, après son rachat par LVMH en 1997, les Etats-Unis représentent désormais le premier marché du distributeur de cosmétiques. Le géant français, même s’il ne communique pas les chiffres d’affaires de ses filiales aurait totalisé 6 milliards de dollars de ventes, dont près de moitié outre-Atlantique.

Un résultat qui lui permet d’occuper la place de numéro trois des magasins de beauté aux Etats-Unis. Avec un taux de croissance à deux chiffres, la société va continuer à étendre son réseau déjà fort de ses 362 boutiques et de 642 points de vente dans les grands magasins JC Penney en ouvrant aussi 35 magasins supplémentaires en 2018.

Sephora bénéficie du refus des marques traditionnelles d’être vendues sur Amazon. Seules en effet un quart des ventes distribuées chez Séphora étaient en vente chez Amazon, en 2017.

Il profite également du recul des grands magasins qui conduit les marques haut de gamme à repenser leur stratégie de distribution.

Retour