Dans la tempête mais toujours acheteur!

18 janvier 2018

Dans la tempête avec l’affaire de contamination de son site de Craon, en Mayenne, le groupe Lactalis, n’en poursuit pas moins et toujours dans une grande discrétion, ses « emplettes » dans le monde. Et plus particulièrement outre-Atlantique, où l’industriel nourrit de grandes ambitions.

Lactalis s’est en effet offert le laitier américain The Icelandic Milk. Si ce rachat est moins important que celui à Danone de Stonyfield, l’année dernière, il témoigne néanmoins des visées du géant de l’agroalimentaire mayennais aux Etat-Unis.

Si le feu vert est donné par les autorités de la concurrence, ce rachat fera du groupe familial français le numéro quatre du yaourt de marque aux Etats-Unis.

Avec 21 % de l’activité, la zone du continent américain, représente le second marché de Lactalis.

Retour