Un projet inquiétant ?

29 novembre 2017

Est-ce un retour de la « taxe aux frontières » ? Le projet américain de l’introduction d’une taxe de 20 % sur les biens et services produits à l’étranger pourrait en effet pénaliser les grands groupes français présents aux Etats-Unis. Il comprend, de fait, une disposition rappelant la « Border Adjustment Tax (BAT) très redoutée par les entreprises françaises et qui, pourtant fut enterrée au coeur de l’été dernier.

Une entreprise de l’Hexagone vendant outre-Atlantique des biens fabriqués en Europe, par exemple dans les secteurs du luxe, de la pharmacie, l’automobile, l’industrie et  des vins et spiritueux, serait ainsi directement touchée. Les intéressés espèrent pouvoir mobiliser les pouvoirs publics français.

Retour