Une offre surprise pour Doux

10 avril 2018

On peut parler d’un véritable coup de théâtre dans le monde de l’agroalimentaire ! Le propriétaire des volailles de Loué, le groupe LDC, a déposé une offre de reprise sur le groupe Doux, en grande difficulté.

Leader du marché français avec un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros, LDC, en concurrence avec un repreneur éventuel ukrainien,  s’était toujours montré jusqu’à présent, très prudent dans ses acquisitions.

Il faut savoir que le groupe avait été sollicité par les pouvoirs publics soucieux d’éviter la perte de 1200 salariés, la fermeture de plusieurs sites industriels (celui de Chantonnay en Vendée semblant le plus menacé) et les effets collatéraux sur la vie économique plus particulièrement en Bretagne.

Pour Bercy il apparait nécessaire « de reconquérir le marché national où 47 % de la volaille consommée est importée ».

 

 

 

Retour