Vers une restructuration du groupe Pimkie

18 janvier 2018

Les fêtes de fin d’année ont été particulièrement gâchées pour les salariés de la chaîne de prêt à porter féminin Pimkie. La direction du groupe vient en effet d’annoncer la fermeture de magasins et suppression de postes. Son ampleur devrait être officielle dans le courant du mois de janvier.

L’hypothèse serait de l’ordre de la fermeture de 81 magasins dont une vingtaine sur l’ensemble du territoire national avec à la clé la suppression déjà programmée  de 200 à 250 postes aux services centraux du siège international en France.

La réorganisation du groupe Pimkie, propriété de l’Association familiale Mulliez, intervient alors que la chaîne de prêt à porter accuserait cette année des pertes opérationnelles de 45 millions dont 3 millions pour la France contre un excédent de 18 millions en 2016.

L’année 2017 qui avait bien commencé s’est retournée avec un écroulement réel depuis le mois de juin dernier.

Pimkie pèse encore en France 754 magasins dont 270 succursales et emploie 5200 salariés dont 1900 dans l’hexagone (près de 1300 en magasins).

Retour