Retour

De nouveaux objectifs pour la Saur

20 juillet 2020

Troisième acteur de l’eau au niveau national, la Saur a pris de l’avance (un an) sur son projet de réorganisation de ses divisions avec l’objectif toujours d’atteindre les 2 milliards de chiffre d’affaires à l’horizon 2022.

Son activité à l’international, son principal axe de développement depuis 2016 a grimpé à hauteur de 24 % l’an dernier pour atteindre les 183 millions avec le doublement de son ebitda.

Le pôle regroupant les travaux et l’ingénierie a progressé lui de 15 % avec une forte hausse de rentabilité et un carnet de commandes en hausse de 35 % à 119 millions d’euros. Son expansion hors de nos frontières reste le principal objectif pour les années futures car le groupe reste encore trop dépendant de la France et ses marges sont supérieures à l’international.

Pour ce qui est de l’eau sur le territoire national, elle a atteint 1,1 milliard d’euros avec toutefois un résultat brut d’exploitation quasi stable, le reflet d’une guerre des prix impitoyable entre les principaux acteurs de la distribution.

La Saur devra en outre subir pour cet exercice la perte du marché d’eau et d’assainissement du contrat de la ville de Nîmes remporté par son concurrent Véolia, en début d’année.

Retour