Retour

Herta sous pavillon ibérique

6 janvier 2020

Le groupe helvétique Nestlé a tranché et a décidé de vendre 60 % de sa division charcuterie Herta, à l’espagnol Casa Tarradelias, dans le cadre d’une coentreprise. La société familiale espagnole présente sur le marché des pizzas, des sandwiches, saucisses et du pâté, pèse un chiffre d’affaires de l’ordre de 936 millions d’euros pour un effectif de 2.400 salariés.

Cette transaction porte sur les activités de charcuterie et les produits carnés d’Herta dans six pays européens et sur les pâtes à tartes et pizzas en France et en Belgique. Elle n’inclut pas toutefois les gammes végétariennes de la marque. Il est à noter qu’en France les ventes du traiteur végétal connaissent un véritable essor et une bonne rentabilité. Ce qui n’est pas le cas de la charcuterie plombée par la flambée des prix du porc consécutive à l’épidémie du porc africain en Chine.

L’ensemble cédé par Nestlé a réalisé en 2018, 667 millions d’euros en chiffre d’affaires . La finalisation de l’opération, de l’ordre de 414 millions devrait intervenir dans le courant du premier semestre 2020.

Retour