Retour

La pharmacie en très bonne santé avec de lourds investissements prévus en Normandie

27 octobre 2020

L’industriel médical du groupe américain Aptar Group (plus de 3.500 salariés sur le territoire national pour 1,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires) a décidé d’augmenter la capacité de production de ses deux unités de Brécey et Granville dans le sud de la Manche où sont produits des composants en élastomère pour seringues et flacons. Plus de 100 millions d’investissements y sont prévus pour les cinq ans à venir.

Le même groupe dont le siège social est situé à Louveciennes, dans les Yvelines, a également de grandes ambitions pour son usine du Vaudreuil (1.200 salariés, dans l’Eure), où il conçoit et fabrique des systèmes de diffusion et de pulvérisation (pompes et valves). Il va s’appuyer sur des clients proches comme ceux de GSK à Evreux et Sanofi-Pasteur, à Val-de-Reuil.

Autre bonne nouvelle pour la pharmacie normande avec la décision du groupe français Servier sur le site de Bolbec en Seine-Maritime de sa filiale Oril Industrie, sur son site employant 800 salariés. Il entend y investir 100 millions supplémentaires et recruter une centaine d’emplois pour “anticiper une hausse de la demande mondiale en matière de produits actifs” et doubler la production de son Dalfon, un médicament utilisé contre la maladies veineuses.

 

Retour