Retour

La volaille française de nouveau à la conquête de la Chine

16 avril 2019

Un embargo sanitaire interdisait aux entreprises de vendre leurs produits en Chine depuis 2015. La reprise des exportations devrait être effective dans les prochaines semaines.

Une bonne nouvelle pour la volaille française qui va ainsi retrouver droit de cité dans l’Empire du Milieu.

La Chine est le premier consommateur mondial de volailles avec 18 millions de tonnes en 2017 devant les Etats-Unis. Dans le même temps deuxième producteur, la Chine importe une part minime de sa consommation, essentiellement du Brésil.

Cette fin de l’embargo concrétisée en juin dernier à l’occasion de la visite du Premier ministre Edouard Philippe en Chine s’est trouvée renforcée avec l’acceptation par le président Chinois d’accélérer un processus d,habilitation prenant habituellement deux ans.

Reste que les exportateurs français ne se pressent pas encore sur le marché chinois pour cause de concurrence très rude sur les prix, notamment, avec la viande importée d’Australie.

Retour