Retour

L’imprimerie Léonce Deprez reprise par son dirigeant

6 avril 2021

En redressement judiciaire depuis presque deux ans, l’imprimerie du Pas-de-Calais, dirigée par l’arrière-petit-fils du fondateur  a vu le tribunal d’Arras accorder la cession à son directeur général, Léonce-Antoine Deprez, en association avec le groupe industriel Print, basé lui aux portes de Paris, à Genevilliers. L’imprimerie Léonce Desprez du nom d’une ancien homme politique et député a été rebaptisée ILD en conservant une soixantaine de salariés, alors qu’elle en comptait encore 112 lors de sa mise en redressement judiciaire.

Le repreneur familial a annoncé un investissement de 1,5 million d’euros à titre personnel mais n’a pas livré le montant de la reprise.

Il envisage de rapatrier le siège historique installé près de Béthune qui n’abritait plus le brochage et le routage vers l’actuel site d’impression doté de deux rotatives situé à proximité d’Arras où l’entreprise imprime de 150 à 200 revues par mois. Son activité se répartissant entre presse magazine (30 %) presse professionnelle (30 %) et la presse institutionnelle (20 %), gratuits et prospectus pour le reste.

Retour