Retour

LVMH s’offre un nouvel éclat avec le rachat de Tiffany

3 décembre 2019

Le leader mondial du luxe français, le groupe LVMH, s’offre une nouvelle parure de choix avec le rachat du joaillier américain Tiffany. De quoi faire encore briller davantage l’éclat du géant dirigé par Bernard Arnault. Il s’agit là de la plus grosse acquisition de son histoire. Déjà bien riche.

Cette transaction va faire de LVMH le prochain numéro un de la joaillerie mondiale, un segment du luxe en plein essor où il était devancé par Richemont (Cartier, Van Cleef & Arpels). Aussi n’a-til pas hésité à payer un peu plus cher que prévu avec une offre ferme évaluée à plus de 16 milliards de dollars.

Tiffany pèse 4,5 milliards avec une marge opérationnelle de 18 % avec 321 boutiques en direct dans une vingtaine de pays. Ce qui est assez faible d’où l’objectif d’accélérer son internationalisation. Le joaillier emploie plus de 14.000 salariés à travers le monde.

Retour